Bienvenue sur le forum, en cas de problème contacter un administrateur ici

Culture et civilisation Drow

Modérateur : Modérateur public

Avatar de l’utilisateur
zephyrane
Messages : 17
Inscription : 31 janv. 2017, 21:15

Culture et civilisation Drow

Messagepar zephyrane » 15 mars 2017, 16:16

Vous trouverez ici un ensemble de documents assez large portant sur l'histoire, la géographie, la poésie, la cuisine et de nombreux autres sujets. La culture drow est assez peu connue, ce qui créé parfois des conflits ou des suspicions pour un simple malentendu.
La parole d'Arauschnee résonne dans mon âme
«  la souffrance a ses limites, pas la peur »
Avatar de l’utilisateur
zephyrane
Messages : 17
Inscription : 31 janv. 2017, 21:15

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar zephyrane » 15 mars 2017, 16:26

Géographie

"Le territoire Drow se situe principalement en sous-sol. Il occupe un ensemble de grottes et de tunnels sous les montagnes nommées "les trois sœurs" par les humains. Ces terres ont été durant un temps occupées par les nains qui en ont arraché les entrailles pour quelques pierres brillantes.

Aujourd'hui Drow Mund'Khas est de nouveau à nous. De nombreuses communautés se sont installées dans ces vastes grottes. Certaines exploitent les mines abandonnées des nains, d'autres produisent des objets artisanaux très prisés des riches humains et enfin, beaucoup se forment aux arts de la guerre.

La plus grande cité est notre capitale, Darvh'a Drow, située sous la "sœur" la plus à l'ouest. Partant de Darvh'a, un chemin mène à la surface dans la cité de Monte Doro qui occupe la vallée centrale des trois sœurs.

Jadis de nombreux chemins débouchaient à la surface mais les batailles et le manque d'entretien pendant l'occupation naine ont laissé des marques. Les éboulis bouchent certains tunnels quand d'autres chemins sont tellement détruits qu'on n'en retrouve aucune trace."
La parole d'Arauschnee résonne dans mon âme
«  la souffrance a ses limites, pas la peur »
Avatar de l’utilisateur
zephyrane
Messages : 17
Inscription : 31 janv. 2017, 21:15

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar zephyrane » 15 mars 2017, 16:39

Poésie

Le texte suivant fut écrit par un poète drow connu sous le nom de "oncle Garf". Il relate un épisode peu connu de l'histoire drow, lorsqu'une communauté isolée durant plusieurs siècles commis une hérésie religieuse et se mit à adorer un faux dieu et à oublier les paroles d'Araushnee.

« Bonjour ténèbre, ma vieille amie,
Je suis revenu discuter avec toi,
Car une vision s'insinuant doucement en moi
A semé ses graines pendant que je dormais.
Et la vision plantée dans mon esprit
Demeure encore,
Au cœur du son du silence.

Dans mes rêves agités, j'ai arpenté seul
D'étroites rues pavées,
Sous le halo d'une torche.
J'avais rabattu mon col dans le froid et l'humidité
Lorsque mes yeux ont été poignardés par l'éclat d'une idole,
Qui déchirait la nuit et effleurait le son du silence.

Et dans cette lumière pure, j'ai vu
Dix mille personnes, peut-être plus,
Des personnes qui discutaient sans se parler,
Des personnes qui entendaient sans écouter,
Des personnes qui écrivaient des chansons, qu'aucune voix jamais ne partagea.
Mais personne n'osait troubler le son du silence.

"Imbéciles, dis-je, vous ignorez donc
Que le silence, tel le cancer, se propage ?
Entendez mes paroles pour que je puisse vous apprendre,
Prenez mes bras pour que je puisse vous atteindre."
Mais mes paroles, comme de silencieuses gouttes de pluie sont tombées
Et ont raisonné dans les puits du silence.

Et les gens se sont inclinés et ont prié
Le faux dieu qu'ils avaient créé.
Et l'idole s'éclairant soudainement nous avertit,
Grâce aux mots qu'il faisait apparaître.
Et le faux dieu nous disait : " Les paroles des prophètes
sont écrites sur les murs des tunnels,
Et dans les entrées des grottes,
Et sont murmurées dans le son du silence. »
La parole d'Arauschnee résonne dans mon âme
«  la souffrance a ses limites, pas la peur »
Avatar de l’utilisateur
Anyssa Sala Had'Din
Messages : 43
Inscription : 08 févr. 2017, 16:38

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar Anyssa Sala Had'Din » 15 mars 2017, 17:22

Ses yeux s'illuminent d'étoiles comme ceux d'un enfant. Elle saisit une feuille et une plume et commence à rédiger un billet.

"Respectable Gardien.ne de la culture Drow..."
Princesse Anyssa Sala Had'Din
Membre du Conseil de Passionata
Kayata
Messages : 3
Inscription : 03 avr. 2017, 11:59

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar Kayata » 26 oct. 2017, 09:39

Je voulais partager avec vous une autre chanson traditionnelle drow, qui raconte la vie de Sahée, une grande matriarche drow :)

(Chanson originale)

Sous les ter-res des hommes, vivent dans les ténèbres (bis)
Trois filles d'elfes noirs aux volontés funèbres.

Refrain :
Ah enfuyez-vous tous, devant Sahée
C'est une des drows des drows des femmes de guerre
Enfuyez-vous tous, car elle vous enterre
Car elle vous enterre la Sahée
Car elle vous enterre sous la pierre. (bis)

Quatre filles d'elfes noirs aux volontés funèbres. (bis)
Elle était de l'une d'elle, fille des plus célèbres.

Elle était de l'une d'elle, fille des plus célèbres. (bis)
Elle a pris la première, la fille des plus fiers.

Elle a pris la première, la fille des plus fiers. (bis)
Elle lui a arraché les yeux d'sa face altière.

Elle lui a arraché les yeux d'sa face altière. (bis)
Et quand à la deuxième, l'a été mise en bière.

Et quand à la deuxième, l'a été mise en bière. (bis)
Pour c'qui est d'la troisième, qu'était du genre à plaire…

Pour c'qui est d'la troisième, qu'était du genre à plaire… (bis)
Sahée l'a allongée, dans son lit loin d'leurs mères.

Sahée l'a allongée, dans son lit loin d'leurs mères. (bis)
Elles se sont embrassées, ont dormi enlacées.

Elles se sont embrassées, ont dormi enlacées. (bis)
Et Sahée a planté sa lame dans son aimée.
Nirzull
Messages : 4
Inscription : 21 janv. 2017, 05:56

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar Nirzull » 02 janv. 2018, 18:02

poésie

Voici un court poème de ma création, dédié à tous nos amis dans cette vie et au delà.

"Ami, allons voir si la rose
Qui ce matin avait éclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au notre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Ami, elle a dessus la place
Las ! las cette vie laisse choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisque vient cette Flétrissure
Symbole de notre bel espoir !

Donc, si vous me croyez, ami,
Tandis que votre pouvoir flétrit
En sa plus pure nouveauté,
Cueillez, cueillez votre chance,
Comme à cette fleur la vaillance
Entendez et venez à mon coté."

Que votre vie soit longue et votre mort glorieuse

Nirzull yo Bashere yo Aybara
Avatar de l’utilisateur
zephyrane
Messages : 17
Inscription : 31 janv. 2017, 21:15

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar zephyrane » 19 févr. 2018, 20:31

fêtes et célébrations traditionnelles

Chaque année au moment de la première nouvelle lune après la nouvelle année, les drows célèbrent une fête appelée "Karnage Vahl".

Il y a de cela plusieurs siècles, des mâles drows lassés de la domination des femmes ont tentés de prendre le pouvoir par la force et d'imposer une patriarchie en renversant la Reine de l'époque "Rhy'o De la maison Jan Hero". Cette rébellion fut violemment réprimée et fit de très nombreux mort, ce fut ce que l'on appela le "Karnage". Depuis chaque année, on célèbre cet épisode de notre histoire. Vahl signifie célébré en langue drow ainsi durant une pleine semaine chaque année se déroule le "Karnage Vahl de Rhy'o de Jan Hero".

Durant cette semaine, les mâles et les femmes peuvent laisser libre cours à leur parole contre la Reine. Cette année, une chanson en particulier émergea, elle s'intitule "Notre bonne reine Eli" (Elistrae).

En voici l'air et les paroles :

https://www.youtube.com/watch?v=hHNTpm8scFI

Amis il faut faire une pause
J'aperçois l'ombre qui jailli
Buvons a l'aimable Eli
Chantons pour elle quelque chose

(Refrain:)
Ah c'que son entretien est doux
Qu'elle a de mérite et de gloire
Elle aime a rire elle aime a boire
Elle aime a chanter comme nous
Elle aime a rire elle aime a boire
Elle aime a chanter comme nous

Eli quoique bonne souveraine
Fut baptisée avec du vin
Un chef barbare fut son parrain
Une shamane sa marraine

(Refrain)

Eli préfère la grillade
A d'autres mets plus délicats
Son teint prend un nouvel éclat
Lorsqu'on lui verse une rasade

(Refrain)

Eli ne se montre cruelle
Que lorsqu'on lui parle d'amour
Mais moi je ne lui fais la cour
que pour m'enivrer avec elle

(Refrain)

Un jour le copain la grenade
Lui mit la main dans le corset
Elle répondit par une épée
dans le cerveau du camarade


Ne doutons pas que cet air sera très vite oublié une fois la tolérante semaine de "Karnage Vahl" passée.

Zaephyrra yen Bashere yen Aybara
La parole d'Arauschnee résonne dans mon âme
«  la souffrance a ses limites, pas la peur »
Nirzull
Messages : 4
Inscription : 21 janv. 2017, 05:56

Re: Culture et civilisation Drow

Messagepar Nirzull » 07 avr. 2018, 00:05

Poésie

Voici un court poème, dédié à notre déesse et reine.


Ô Arauschnee, donne grâce à mon âme!

Ô toi, la plus savante et la plus belle des Mères,
Déesse trahie par le sort et privée de ses prières,

Ô Reine de l'exil, à qui l'on a fait du tort,
Et qui, vaincue, toujours se redresse plus forte,

Toi qui sais tout, grande reine des choses souterraines,
Guérisseuse familière des angoisses inhumaines,

Toi qui, même aux lépreux, aux parias maudits,
Enseignes par l'amour le goût du Paradis.

Ô toi déesse des morts, tu restes forte et aimante,
Mais d'un simple regard, même les plus grands tu tourmentes.

Toi qui fais aux proscrits ce regard calme et haut
Qui damne tout un peuple autour d'un échafaud,

Toi qui sais en quels coins des terres envieuses
Les Dieux jaloux cachent les pierres précieuses,

Toi dont l'œil clair connaît les profonds arsenaux
Où dort enseveli le peuple des métaux,

Toi dont la fine main cache les précipices
Au somnambule errant au bord des édifices,

Toi qui, pour consoler l'homme frêle qui souffre,
Nous appris à mêler le salpêtre et le soufre,

Toi qui mets dans les yeux et dans le cœur des tiens
Le culte et la miséricorde des plus anciens.

Bâton des exilés, lumière des profondeurs,
Confesseure des pendus et des conspirateurs,

Mère adoptive de ceux qu'en leurs noires colères
De la lumière terrestre ont chassés leurs frères,


Nirzull yo Bashere yo Aybara

Revenir vers « Le domaine des Drows »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité