Bienvenue sur le forum, en cas de problème contacter un administrateur ici

Annonces publiques Duccale

Modérateur : Modérateur public

Ogma
Messages : 6
Inscription : 30 oct. 2016, 20:26

Annonces publiques Duccale

Messagepar Ogma » 16 nov. 2017, 19:53

Réponse de Sartak à Georg von Ksach-Alterak.

Sire Georg, Comte de Meiningen.

Je décide de vous répondre publiquement à la missive que vous m’avez envoyé. En effet, depuis votre tentative d’assassinat (lors d’une Réunion neutre à la délégation de Kolona) sur Sa Majesté Impériale Gauchier d’Alterak, la Duchesse de Kolona et moi-même, je n’éprouve pas l’envie de discuter avec des traîtres. Qui plus est, votre départ soudain de la Réunion Internationale ne nous a pas permis d’éclaircir les choses... définitivement.

Vous m’avez fait part lors de notre entretien lors de la Réunion Internationale de vos motivations à propos de l’invasion effectuée en Sartak. Ainsi donc, vous aurez des preuves d’usage de la Nécromancie par certains de mes soldats et par certains de mes propres morts. Fort surpris par vos propos, je tenais à exprimer la pensée qui me vint soudain.
Depuis mon accession au pouvoir à Sartak, j’ai affronté Damien de Thorn pour protéger les peuples et la Vie, et est été victime de deux tentatives d’assassinat, dont l’une me plongeant dans un profond coma, mais on y reviendra.
Mes propres troupes se sont battus, ont saignés et sont tombés au combat contre le Nécromant. Suite à sa défaite, il a été mis en place une patrouille sur le territoire de Sartak afin de s’assurer qu’aucune forme maléfique ne prenne jamais pied sur le Duché que j’ai juré de protéger.

Comme tout le monde le sait, Sartak a toujours été une terre religieuse et pieuse priant avec ferveur l’Unique. Il m’est alors très étonnant encore une fois de penser qu’au sein de Sartak il y ait un culte de Nécromancien qui puisse agir en toute impunité et en toute discrétion. Qui plus est, les premiers témoignages de Nécromancie sont apparus au moment où vous avez foulé la terre de mon pays, accompagné de votre ferveur pour Jeanne.
De surcroît, j’ai été moi même témoins d’un usage de la magie nécromantique par un de vos proche lieutenant lors de la dernière Réunion Internationale. Sans pour autant parler du Conseiller de votre alliée l’Impératrice Hoshitsuki où j’ai également été témoin de sa magie maléfique.

Pour terminer sur ce point, pendant que mon corps luttait, lors du coma évoqué, pour évacuer la sorcellerie et les poisons de Damien de Thorn, la délégation de Sartak prenait les armes et s’est battu aux côtés de Ses Majestés Impériales Rlandar VII d’Alterak, Gauchier d’Alterak et Legahran von Richthofen-Alterak afin de faire tomber le Nécromancien. Et à l’heure fatidique où votre géniteur aurait pu accéder à la gloire en se sacrifiant pour le bien des Peuples et de l’Unique, il a choisi de fuir tel le lâche qu’il était.

Vous prétendez vouloir la paix, la vérité et l’unité alors que vous ne proférez que des injures et des menaces. Cependant, si c’est bien la paix que vous cherchez, quittez les terres de Sartak pour ne jamais y revenir. Si c’est bien la justice que vous recherchez, donnez moi les preuves de Nécromancie et les traîtres afin que je puisse les juger et les condamner.
Je ne peux qu’être d’accord avec vous quand à vos paroles : “Signons un cessez le feu dans les plus brefs délais, et nous pourrons alors tous nous concentrer sur l’essentiel : la protection de l’humanité contre les races anciennes. Les vampires, les dragons et les fées. Le monde a besoin de stabilité. L’humanité a besoin de trouver ses défenseurs.”

Je remercie l’armée du Reich luttant contre l’insidieuse contamination nécromantique qu’elle a apportée et lui saurait d’autant plus reconnaissant si elle repartait avec.
Je vous remercie pour cette volonté de paix et d’unité que vous souhaitez avoir pour le bien des peuples de Ksach et de Sartak.

Ogma d’Edoras, Duc de Sartak, Épée de l’Empereur et Kommander de l’Empire.
Ogma
Messages : 6
Inscription : 30 oct. 2016, 20:26

De la différence entre la foi et l’héresie

Messagepar Ogma » 04 déc. 2017, 21:33

A l’attention des fidèles de l’Unique et du peuple de Sartak,

Mes frères, je sais ô combien ces temps sont troublés pour vous. Balladés de camp en camp au gré de la guerre, a subir son atrocités sous le joug des tyrans. Vous avez trouvé le refuge dans la foi et l’Unique vous en remercie !
Grâce à vous tous et votre ferveur, l’Unique reprend sa place qui a toujours été la sienne depuis la nuit des temps, balayant faux dieux et idoles païennes.

Cependant, tous les croyants de l’Unique ne sont pas pieux.
Conformément à la loi Impériale, l’Eglise de l’Unique est un pilier de l’Empire. Alors aucun mouvement religieux de l’Eglise de l’Unique ne saura se réfugier chez un état ou son dirigeant discrédite l’Unique.

J’annonce : Parce que Le Grand Pope et son ordre se réfugient sur des terres contrôlées par Ksach, qu’il défend, remercie et soutiend Georg, il est considéré comme traître envers l’Empire de Tanissie, et devrait être considéré comme hérétique pour soutenir un individu crachant sur le Culte de l'Unique.
Ses fidèles seront punies devant les yeux des hommes et devant les yeux de l’Unique.

Ceci est la volonté de l’Empire.


Ogma d’Edoras, Duc de Sartak, Epee de l’Empereur, Chef des kommanderies de l’Empire
Ogma
Messages : 6
Inscription : 30 oct. 2016, 20:26

Re: Annonces publiques Duccale

Messagepar Ogma » 07 janv. 2018, 17:05

Discours publique du Duc Ogma d’Edoras sur le parvis de Mearas :

Mes chers compatriotes,

Une année difficile se termine, je le sais. La guerre, la famine, les maladies, les pluies de sang et les dragons nous ont tous mis à l’épreuve… Riche comme pauvre, Duc comme fermier… et pourtant, nous sommes toujours debout !

C’est grâce à la ténacité de notre peuple que nous faisons faces aux usurpateurs, aux envahisseurs, aux dragons et autres nécromants ! C’est grâce à notre ferveur que l’Unique nous donne tous les jours qu’Il fait que nous avançons !

Remercions l’Unique !

La foule scande en cœur « Gloire à l’Unique ! Gloire à l’Unique»

Grâce à la révolte populaire et noble, Sartak a pu chasser de ses terres l’envahisseur infâme, bien que comme les cafards ils restent toujours dans quelques endroits.
Rien que notre peuple ne saura exterminer comme la vermine qu’ils sont.

Vous ne saurez l’ignorer, Georg le Traître a, comme à son habitude, été fort en palabre dans son discours de fin d’année. Déjà il a répudié son titre et craché sur l’Unique, avant de ramper devant l’In Ecclesia Veritas tel le serpent qu’il est afin de récupérer le trône. Trône qui est occupé par sa Majesté Impériale Aleksander de Tannissie qui fait montre tous les jours de ce que l’on attends de notre Empereur.

La foule hue au son du nom de Georg, et les sobriquets fusent, et acclament au nom de l’Empereur.

J’ai donc un message pour lui :

Sieur Georg,
Cessez vos tentatives de lettres pitoyables. Ksach paraissait bien plus intimidant quand votre père n’écrivait pas sa vie et ses sautes d’humeurs sur papier et l’envoyait à tous le royaume. Vous n’avez pas le sens du coup de théâtre…
Vous voyez, tout Kelkalor pense que vous n’êtes qu’un con… et quand vous l’ouvrez vous ne faites que confirmer que vous en êtes un !

La foule ricane

Mais vous voyez...sieur Georg… oui car j’ai longtemps hésité à savoir comment je devais vous appeler. Éh oui ! Parce que je ne suis pas un de vos sujets. Je ne suis pas sous vos ordres non plus. "Sire" c'est quand même un peu ampoulé. Alors j'ai pensé à beaucoup de choses. "Totenkopf", "Seigneur", "Monsieur"... Je me suis même demandé si je devais pas vous appeler "vieille branche", "mon p'tit pote" ou "canaillou"... Je vous l’accorde je m’emballe un peu, sachez juste que lorsque vous vous adressez à moi, c’est « Mon Seigneur », et c’est « Votre Majesté Impériale » en ce qui concerne l'Empereur. Car vous vous êtes déjà rendu coupable de crime de lèse majesté.

Mais vous voyez, vous priez Jeanne, puis vous la tuez ; vous travaillez pour Glaurung, puis vous dites que non ; vous crachez sur l’Unique et sur le trône, mais en fait le discours qui a été prononcé en votre nom était « un faux » et tout ceci vous intéresse de nouveau. Vous n’avez pas l’air très sûr de votre coup...
Mais quand on veut être sur de son coup sieur Georg… on plante de navets, on ne pratique pas le putsch.

La foule s’esclaffe, une bonne partie applaudie, certains crient « C’est pas faux ! »

Ogma se redresse, et d’un ton grave :

Alors si je peux vous donner un bon conseil. Foutez le camp de Sartak, définitivement. Vous prenez tout votre bordel, et vous décarrez. Car je peux vous jurer que je vous mettrais à genoux et séparerais votre tête de vos épaules si vous restez. Remballez vos intrigues de nécromant ou apportez les fameuses preuves en place publique ou même jusqu’ici, à Mearas.
Justice y sera faite au vue des preuves.

Pour terminer Georg, j’ai un message pour vous de mon apothicaire.
Les blessures de guerres comme des coups d’épées entraînent des infections. Les infections entraînent la gangrène. La gangrène entraîne la nécrose. Rien à voir avec une quelconque nécromancie, juste de la science. Le peuple y est confronté tous les jours et le sait mieux que quiconque.

Vous dites que vos limites n’ont d’égale que votre bonne volonté, au même titre que votre côté belliqueux n’a de limite que votre palabre.

La foule applaudit, rit ou hue le nom de Georg.

Cette aparté étant close, je voudrais instaurer 3 jours de fêtes en cette nouvelle année en l’honneur du baron de Trancavel, héros Impérial, pourfendeur de Wernher.
Lui sans qui nous ne pourrions passer de si bons moments à lire l’ami Totanky !
Pendant trois jours donc, des fêtes seront organisées dans les villages, et ces jours ne seront pas travaillés pour le peuple, excepté la garde, et l’armée.

La foule crient à tue tête « Vive Ogma, Vive Galahad », et jette ses couvres chef en l’air.

Ce discours était aussi l’occasion pour moi de renouveler mes engagements auprès de mon peuple. Ainsi, je fais de ma priorité la reconquête de Sartak, je m’engage sur mon honneur de toujours placer l’Unique et le peuple de Sartak en avant.

Pour mon dernier point, je tiens à dire aux émissaires d’Hositsuki que notre pays n’est pas à eux, aussi agréable à vivre soit-il. Qu’ils restent dans leurs terres avec leur faux dieu. Ils n’ont pas l’air de se souvenir que nous avons déjà pris la tête d’un de leur empereur mégalomane, ce qui porte le compteur d’empereur à deux pour Sartak. Nous sommes une terre de guerrier, et tant que l’un d’entre nous vivra, aucun ne devrait avoir le sommeil tranquille. Tentez ne serait-ce que d'approcher les côtes et je fais flamber vos beaux petits bateaux de bois.

Je demande à mon peuple de s’en remettre maintenant aux choix que je fais avec Sa Majesté Impériale Aleksander de Tannissie et mes confrères dirigeants pour nous protéger tous et en finir avec le chancre qui nous envahit.
Je demande à mon peuple, plus que jamais, de prier avec ferveur l’Unique afin de sortir grandi de tout ceci.

Je rappellerais que l’Unique porte son nom pour une raison précise, et qu’il n’existe aucun autre dieu ni aucune facette tel que les prêtres de l’In Ecclesia Veritas nous le disent aux messes. AUCUN DIEU… AUCUNE FACETTE.


Je vous souhaite à tous une bonne année, et une bonne célébration !
Vive sa Majesté Impériale Aleksander 1er de Tannissie et vive l’Unique !

La foule acclame le discours et scande « Vive Sa Majesté Impériale Aleksander de Tanissie ! Vive l’Unique ! Vive le Duc » alors que le Duc quitte l’estrade.

Revenir vers « Le duché de Sartak »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité