Bienvenue sur le forum, en cas de problème contacter un administrateur ici

Message à l'intention des peuples libres

Modérateur : Modérateur public

Avatar de l’utilisateur
Lord Vodrebka
Messages : 1494
Inscription : 11 août 2016, 18:31

Message à l'intention des peuples libres

Messagepar Lord Vodrebka » 19 déc. 2018, 21:29

Kelkaloriens, kelkaloriennes,

Voilà deux ans maintenant que la rencontre à Ste Geneviève des Bois s'est déroulée.
Deux années où durant lesquelles vous, seigneurs de tous pays, hommes et femmes, riches et pauvres, vous vous êtes terrés après le chaos, la dévastation, consécutifs à la défaite des peuples face à Glaurung.

Certains ont pu trouver refuge grâce à un portail féérique, d'autres grâce aux souterrains vampiriques, d'autres encore tout simplement en fuyant.

Il serait trop long et vain de tenir le compte des morts.

Glaurung a profité de vos divisions pour s'emparer de riches terres et il semble maintenant s'être endormi sur ses lauriers.

Il laisse faire ses sbires, il a relevé d'autres dragons qui dirigent des armées à sa place.

Et maintenant alors que vos terres sont occupées, vous restez prostrés, apeurés, certains envisagent surement de collaborer avec Glaurung, qu'ils ne s'y trompent pas ces traitres seront pourchassés et tués.


Durant tout ce temps isolés les uns des autres vous vous êtes centrés sur vous mêmes et n'avez aucune idée de ce qu'est réellement devenu le monde.

Si vous recevez cette missive c'est qu'aujourd'hui la force à changer de camp, aujourd'hui nous démontrons qu'il est possible de vaincre Glaurung, de défaire ses armées et de reprendre nos terres.

Qui nous? Les chevaliers de la lumière.

Nous sommes des preux, chevaliers ouvriers et paysans qui avons pris les armes pendant que durant deux ans vous vous êtes contentés de vous défendre au lieu d'attaquer.

Mais avant de parler de nous nous allons donc commencer par vous faire un présentation de ce qu'est devenu le monde afin de vous inciter à relever enfin la tête.


L'an passé a été l'occasion de voir les vampires sortir de leur tanière pour la première fois. Après leur assaut sur Kolona et le massacre de la population de leur capitale par des goules incontrôlables les vampires, conscients de se retrouver en territoire hostile ont cherché à faire preuve de diplomatie pour s'allier la sympathie des autres peuples, quitte parfois à donner l'impression de renoncer à leur fierté.

Si leur puissance, largement surestimée, leur a évité un bain de sang, ils n'ont pu cependant éviter l'assassinat de leur impératrice par les druides de Bodhar, un groupe de druides jusque là inconnu et hostile aux êtres primordiaux.

C'est cependant grâce à eux, et à leur souterrain que de nombreux représentants diplomatiques ont eu la vie sauve en échange du droit d'installer des ambassades dans leurs pays.

Aujourd'hui les vampires continuent de leur coté, comme tous les braves, la lutte contre Glaurung et c'est grâce à leurs ambassades que nous avons réussi à vous faire parvenir nos missives.
Mais ce ne sont pas pourtant nos alliés. Simplement aujourd'hui ce qui compte c'est l'union des peuples contre Glaurung et cela passe par la communication.



La principauté de Mando a fourni de grands efforts pour aider à vaincre Glaurung. Lors de la rencontre internationale le prince Côme a même offert sa couronne pour aider à la création d'une nouvelle lance capable de l'affaiblir pour le vaincre, en vain par manque de temps.
Mais aujourd'hui c'est bien grâce à Mando qu'un peu partout des armes sont distribuées pour continuer la lutte, que des vivres sont apportés aux partisans dans les territoires occupés qui se battent pour libérer leurs peuples.
La perte de Mirandolo le magnifique n'a rien enlevé à la capacité de Mando d'être un solide soutien à la liberté comme ils commencèrent à le faire pour le shiramas.

Les barbares de leur coté poursuivent la lutte contre Glaurung et n'hésitent pas à y aller avec leur fougue légendaire. Lors de la dernière rencontre, Ulrak le mât de Ko'nan a brisé un sceptre qui lui fut jadis remis libérant ainsi le savoir magique contenu dans la pierre d'infirmité qu'il renfermait.
Grâce à cela, ces farouches combattants qui ont de tous temps affrontés les dragons sur leurs terres ont pu maîtrisé un art de combat qui permet de blesser un dragon en frappant assez fort les écailles de celui-ci ce qui l'oblige pour s'en protéger à utiliser davantage de sa magie.
Des négociations ont été entreprises dans le cadre de restitutions de terres conquises sous le joug de Ningyotsukai par Hoshitsuki avant la restauration du Shogunant.
Ils ont également profité de la réunion internationale pour nouer des contacts avec de nombreuses délégations notamment dans le but d'éviter un assaut des vampires contre les druides de Bodhar.
Les barbares ont fait preuve de courage comme à leur habitude en participant à la grande majorité des combats sauf lorsque l'absence d'armes spéciales les empêchant de participer activement.
A la mort de la reine drow, qu'il avait épousé quelques années plus tôt, le roi Ulrak est, selon les rumeurs, allé décapiter le drow responsable de l'assassinat de sa reine, le délestant de son épée vorpale, et a ensuite décrété un deuil national.
Parmi les braves de Ko'nan on peut saluer Teluran Geis qui a été tué par Glaurung lorsqu'il refusant de s'agenouiller face à lui, son clan fut adopté par Ulrak à sa mort.



Le Shogunat d'Hoshitsuki a comme vous l'avez vu plutôt bien résisté aux coups de butoirs de Glaurung. C'est grâce au seul dragon connu à ce jour qui protège son peuple contre la volonté hégémonique de Glaurung, le dragon Showa-Ningyotsukai. Le shogunat a négocié la paix avec ses ennemis, l'intérêt général primant sur les intérêts des nations. La fille du Shogun devant même la maraine de l'héritier du couple impérial de l'Empire de Tannissie.
Le Shogunat a aussi impressionné les différentes nations par la prestance de sa délégation démontrant l'opulence du nouveau shogunat et il est devenu une terre d'asile très convoitée par ceux qui arrivent à prendre la mer pour fuir Glaurung.



En ce qui concerne les elfes la réunion de Ste Geneviève des Bois fut l'occasion pour ce peuple de se trouver un potentiel futur roi en la personne de Sylarion.
Celui-ci fut assassiné par un drow-gon, un être mi dragon mi drow, qui avait décidé de détruire la lance magique en sa possession. Lance permettant d'affaiblir Glaurung
Cette lance fut d'ailleurs partiellement reforgée mais pas à temps pour empêcher Glaurung d'anéantir le lieu de la réunion internationale.
Les elfes sont également rapprochés de l'Empire. Bien que n'étant pas formellement à nouveau membrs de l'Empire, les elfes conservant leur indépendance, ils disposent à nouveau d'un siège consultatif au conseil impérial et d'un droit de regard sur la gestions des forêts.

D'ailleurs on peut noter que parmi la délégation du royaume Ellerimm, une de leur représentant, Lanatielle Elenwë a permit d'éviter une bataille rangée qui semblait s'organiser entre les vampires et les druides de Bodhar, leurs plus farouches ennemis, allant même jusqu'à s'interposer physiquement entre eux lors de la confrontation verbale. Ce qui prouve que l'union des peuples est possible si l'on cesse de se combattre alors que le pire des fléaux que le monde est connu vient de s'abattre sur lui.


En ce qui concerne le duché de Lunian, celui-ci a réintégré l'empire après une éphémère secession. Mais surtout le duché c'est vu conforté dans son monopole de la magie et a obtenu en prime celui de la technologie et de l'ingénierie.
En effet le duché de Lunia a toujours été à la pointe de la science et aujourd'hui plus que jamais ses connaissances sont nécessaires à la victoire.
Le duché a développé des ballons aériens capables de transporter des troupes dans des nacelles, et bien qu'en ce moment il soit assez dangereux de les utiliser, il n'y a pas à douter que d'autres armes sont en cours de développement pour vaincre les armées draconiques.
Deplus la très belle Marissa d'El Roff, dirigeante du pays lors de l'absence du duc Sanophis, crainte car vampirisée a montré un visage souriant et agréable des vampires ce qui a surement aidé la nation vampire à être mieux acceptée.


Les îles Crocos de leur coté ont fait bonne impression mettant de l'ambiance avec leurs rivaux mais néanmoins amis du Morranon. Avides de terres à coloniser ils ont en effet améliorer leurs relations avec les gens du Morranon en leur remettant une relique de Jeanne, la déesse du Morranon.
Ils ont également démontré leur savoir faire commercial en nouant de nombreux accords.
Il faut également ajouté à leur crédit qu'ils ont développé lors de la dernière rencontre internationale et alors que Glaurung et ses sbires faisaient des ravages dans les rangs des participants une technique toute particulière pour rester en vie.
Affaiblis, en sang, ils ont pourtant réussite à prendre la fuite bien que l'un d'eux était ivre, ce qui est resté dans les annales comme la technique de la fuite en état d'ivresse.


Le Morranon a quant lui animé la rencontre internationale avec ses chants, sa musique, le sang chaud coulant dans ses veines, faisant presque oublier la menace planant sur le monde.
Récupérant sa relique, nouant des accords commerciaux, avec ses lignes de tirailleurs il a fait face au danger ajoutant la bravoure à son éloquence.
En ces temps de trouble, leur sport national le footpolo, inventé lors de la rencontre internationale, est une source de réconfort lors d'un moment de détente entre deux alarmes.


Le royaume d'Enders de son coté a réussi protéger son indépendance lors de la dernière rencontre internationale, à la renforcer même, et à se faire connaître des dieux en permettant à ceux-ci de recréer un avatar de Tinesal le dieu du partage.
Leur île reste libre, Glaurung n'a pas encore réussi à y mettre les pattes.
Peut-être est-ce justement parce qu'ils sont protégés par un dieu comme l'est le Morranon avec Jeanne.


Sartak de son coté se reconstruit doucement. Lors de la dernière rencontre internationale une tentative d'assassinat contre le duc Ogma avait failli réussir, de peu. Aujourd'hui il est l'un des chefs les plus acharnés des résistants qui s'opposent à Glaurung.
Lors de la rencontre internationale le général de Sartak, Eridor, a brillamment mené les troupes de Sartak et d'Alterak qui stationnaient à proximité du village pour protéger celui-ci et résister jusqu'à ce que Glaurung arrive.
A la réunion internationale les sartakis sont restés jusqu'au dernier moment pour affronter le dragon et ses sbires, protégeant la retraite stratégique anticipée de l'Empereur de Tannissie, aujourd'hui nombreux sont les chevaliers qui se réunissent à lui pour résister et de fait Glaurung n'a réussi à prendre que quelques régions de son pays.



Le marquisat de Passionata, lors de la rencontre internationale a réussi à l'aide de scientifiques de plusieurs pays, à trouver le remède mettant fin à la peste nécrotique.
Cette infâme maladie créée par le duc Georg de Ksach, certainement mal conseillé par l'esprit perturbé de son père, Wherner, avait provoqué des hordes de morts-vivants attaquant un peu partout en Tannissie.
Certains remèdes connus pour résister aux effets d'une morsure de mort-vivants provoquaient l'impuissance et Passionata très attachée aux plaisirs de la vie avait mis un point d'honneur à redonner leur vitalité aux petits soldats des grands seigneurs.
Grâce aux recherches menées lors de la rencontre internationale un vrai remède, restituant de plus aux hommes leur virilité, a été découvert pour la plus grande satisfaction des tripots de tout l'empire.




Le duché de Kolona a été représenté par un nouveau conseil qui a prouvé sa valeur et remplacé l'ancien.
Lors de la rencontre internationale les koloniens ont fait face aux vampires sans faiblir, et ont obtenu d'eux le respect. Alors que leur capitale avait été détruite par ceux-ci ils ont réussi à s'imposer et à mettre les vampires dans la délicate situation de se sentir toujours en danger.
Si aujourd'hui la capitale de Kolona est entre les mains de Glaurung, nous savons qu'elle cédera bientôt sous les coups des libérateurs et que le fier duché retrouvera très prochainement sa capitale. Il suffit pour cela de voir le nouveau conseil exalter le peuple à la révolte. Il n'attend que cela.
Poursuivant sa conquête du nouveau monde le duché de Kolona a conquis de nouvelles terres qui pour le moment sont encore trop éloignées de Glaurung pour être inquiétées par lui, ces terres constituent un autre asile pour ceux qui fuient le continent et ne peuvent se rendre en Hoshitsuki.


Le duché de Ksach quant à lui a vu son dirigeant, Georg von Ksach-Altérak, fils de Wherner le faible, être assassiné lors de la nuit du vendredi ou samedi soir. Le duché de Ksach a fait savoir qu'il avait été tué par des vampires du fait de deux traces de morsures sur son gros cou.
Cette mort a été l'occasion pour le duché de renouer avec l'empire après l'aventure ô combien hasardeuse de la sécession du duché.
Les troubles liés à Glaurung n'ont pas encore permis de mettre en pratique les accords, pour le moment confidentiels, de la réintégration du duché dans l'Empire, mais on peut se réjouir de la fin de la guerre civile à un moment où l'union des peuples est nécessaire face à l'invasion de Glaurung et de ses sbires draconiques.
Un scientifique dans leur rang a également contribué à de grandes avancées en science dans le domaine de la biologie, permettant une large diffusion à Ksach du remède contre la maladie nécrotique dont Georg était l'inspirateur.

En Altérak, l'empereur Aleksander de Tannissie, et sa femme Marie-Aliénor de Barjac ont eu un enfant lors de la rencontre internationale, le petit Rlandar. L'Empereur a réussi à nouer des accords avec les elfes, les faisant de nouveau participer à l'empire sans les intégrer officiellement dans celui-ci. Comme évoqué plus haut il a également réussi à réintégrer Ksach également dans l'empire.
Il a aussi négocié des accords avec Hoshitsuki faisant de la fille du shogun la marraine de son fils.
En revanche alors que le danger se faisait pressentir au sujet de Glaurung, que son arrivée semblait imminente, l'empereur a préféré opérer une retraite stratégique anticipée afin de mettre en lieu sûr l'héritier impérial, laissant la défense des délégations impériales et la gloire entre les mains d'Ogma d'Edoras le brave.


Les druides de Bodhar ont disparu comme ils sont venus, dans le sang. Ils avaient fait leur apparition pour combattre les créatures primordiales, et ont donné leur vie pour affronter Glaurung. Les bardes chantent leur légende.
Ayant provoqué la mort de l'impératrice vampire il est fort probable que s'ils étaient restés en Tannissie ceux-ci les auraient pourchassés et inversement.
Nous savons très peu de choses sur leur peuple, d'où ils venaient, certains auront certainement eu l'occasion lors de la rencontre internationale, de partager leurs secrets.
Ce que nous savons c'est qu'un noble les accompagnait, Tankred de Haut Séjour. L'homme qui depuis les premières rencontres internationales a toujours soutenu les empereurs dans la gouvernance de l'Empire, jusqu'à l'arrivée au pouvoir d'Aleksander de Tannissie, et qui a réussi du temps où il était influent, à maintenir la stabilité de l'Empire.
Il se dit qu'il détenait avec lui un artefact, l'oeil des dieux, mais que celui-ci lui aurait été dérobé par un gobelin ou un vieux, ou un vieux gobelin.

En ce qui concerne les drows, ceux-ci ont perdu leur reine assassinée lors de la rencontre internationale. Nous avons peu de détail sur cet assassinat mais il semble qu'elle ai été trahie par l'un des siens qui a décidé de l'offre à la mort.
Cela n'a pas empêché la délégation drow de nouer de nombreux accords lors de la rencontre internationale ni de résister aujourd'hui à l'envahisseur.
En effet la ville souterraine drow est toujours en leur possession, quant à la surface ils se la sont disputée âprement avec les sbires de Glaurung durant deux ans et viennent tout juste de reprendre la plaine entre les trois soeurs, les montagnes qui forment leur domaine.
C'est là que se tiendra la prochaine rencontre internationale. Maintenant que les lieux sont sécurisés, c'est un lieu parfait pour tenir une rencontre accueillant un maximum de délégation.
Deplus Glaurung a soumis une proposition, y tenir une réunion de paix où il enverra une délégation, avec la promesse de ne plus attaquer les lieux entre temps, mais avec la poursuite de la guerre ailleurs. Afin que les plus faibles s'inclinent devant les plus forts.

Enfin Adam a sacrifié le corps de son fils Lorelius pour lancer un dernier sort, afin de protéger les restes des braves ayant combattu Glaurung et leur permettre de fuir.
Lorelius, son fils et enveloppe charnelle, est donc mort, et Adam maintenant sans enveloppe a désormais disparu on ne sait où et n'a plus fait parler de lui.

Quant à nous qui sommes nous?

Nous nous faisons appelés les chevaliers de la lumière, certains nous appellent les résistants, d'autres les partisans.
Nous nous battons pour la liberté, pour l'indépendance de nos peuples.
Nous sommes vos guerriers laissés à l'abandon, sans ordre ni mission, isolés, oubliés de leurs généraux.
Nous sommes vos paysans abandonnés à leur sort face à l'avancée des troupes de Glaurung.
Nous sommes vos femmes dont les maris et les fils sont morts à la guerre et qui n'ont plus rien à perdre.

Notre leader Joyce, est une femme, n'en déplaise à vos puissants seigneurs imbus d'eux-mêmes. Mais elle ne se montrera jamais à vous. Elle dirige dans l'ombre et c'est dans son ombre que nous combattons Glaurung.
Nous avons grâce à l'union entre plusieurs peuples, libéré les Trois Soeurs, ces montagnes à la surface de la cité drow.
Nous avons obtenu d'Hoshitsuki la libération de l'ancien empereur Gauchier qui s'était rendu sur leurs terres pour s'y constituer prisonnier dans l'espoir d'une paix entre l'empire de Tannissie, le sien, et le shogunat d'Hoshitsuki avant la dernière rencontre internationale.
Nous avons obtenu son soutien militaire, les capacités guerrières d'Hoshitsuki ayant été admirables lors de la dernière rencontre internationale.
Leur confiant l'oeil des dieux, nous avons pu libérer l'île Showa, le domaine du dragon Showa-Ningyotsukai afin de le convaincre de nous aider dans notre quête. Il l'a accepté pour une mission avant de retourner protéger son archipel.
Nous avons traversé la forêt elfique sans encombre, ainsi que la principauté de Mando, chacun ayant trop à faire en résistant à Glaurung, et parce que nous ne faisions que traverser leurs territoires pour aller le combattre justement.
En chemin nous avons recruté des orcs à qui les elfes avaient accordé de petites terres lors de la deuxième rencontre internationale, des nains qui éparpillés, isolés, après la destruction de leur nation sentent un regain de fierté nationale depuis qu'ils savent qu'à Kolona leur peuple est fortement apprécié et à cause de rumeurs sur un éventuel futur dirigeant nain.
Nos troupes, issues de différents peuples, de différentes nations, de toutes les classes sociales. Notre armée cosmopolite, commandée par Gauchier d'Altérak choisi comme général ont avec les drow, libéré la surface de leurs terres.
C'est un jour de victoire qui en appelle d'autres car nous avons des alliés dont les ressources sont immenses.
Songez-y si les forces de la liberté triomphaient finalement de celles de la servitude, quel serait le destin de vos nations qui se seraient soumises à l'ennemi?

Aujourd'hui vos missives peuvent à nouveau circuler, vous pouvez à nouveau commander, diriger vos peuples pour vous unir contre Glaurung.

Peut-être trouvez-vous notre annonce, notre présentation des événements de la dernière rencontre internationale incomplète, qu'il vous manque des informations, que vous avez des questions.

Mais avant de vous en prendre à nous, qui venons de vous démontrer qu'il est possible de faire face à l'ennemi et le faire céder, regardez d'abord dans un miroir.

Qu'avez vous fait depuis la dernière rencontre? Quelles annonces? Quelles démarches?

Aujourd'hui, ensemble, tout devient possible. Créons un monde uni sans frontières, sans gouvernement, sans oppositions, mettons à bat nos différences et combattons Glaurung l'oppresseur.

C'est maintenant à vous de jouer, d'agir, de réagir, exaltez-vos peuples, multipliez les annonces, les contacts, les réponses à vos questions arriveront bien vite dès lors que vous les poserez, si seulement vous les posez.

S'il est possible de reprendre deux territoires à Glaurung, si nous avons pu le faire, en nous unifiant contre lui, vous pouvez le faire, c'est à vous de libérer vos peuples!



Les chevaliers de la lumière.
Avatar de l’utilisateur
Lord Vodrebka
Messages : 1494
Inscription : 11 août 2016, 18:31

Re: Message à l'intention des peuples libres

Messagepar Lord Vodrebka » 19 déc. 2018, 21:47

Message orga :


Maintenant un petit mot plus....lié à l'organisation.

Nous avons manqué de faire vivre le forum depuis le GN nous concentrant sur l'organisation et négligeant cet aspect là.
C'est une erreur qui nous a été remontée et à partir de janvier nous y posterons chaque mois des événements, des informations rps.
Mais nous comptons également sur vous pour continuer à le faire vivre comme avant, via vos délégations.

Nous avons relancé le système de missives qui était jusque là gelé pour une question de scénario (la main mise de Glaurung sur le monde).

En ce qui concerne l'écriture des rôles et les joueurs référents, en janvier Skander Rodolphe feront une réunion avec eux pour expliquer leur rôle et surtout comment ils devront s'organiser avec l'équipe scénario. Nous accueillons toujours les bonnes volontés.

Le principe sera le suivant, non avertis de la trame scénaristiques les joueurs référents des différentes factions accueillent les souhaits de bg et de quête des joueurs de leurs groupes et nous communiquent sur le forum les rôles et quêtes qu'ils ont écrit en conséquence.
Les orgas relisent les rôles, font les aménagements nécessaires liés et y ajoutent selon les cas les quêtes liées au scénario. Cette partie du travail orga ne leur sera en revanche pas visible et accessible uniquement des joueurs sur créagn.

Cela permettra de faire un effet d'entonnoir, les référents réduisant le travail orga qui se concentrera sur l'intrige principale.

Au cas par cas, l'orga responsable de l'écriture bg, Rodolphe, pourra gérer directement avec les joueurs.

Très bientôt donc (après les fêtes), de nouveaux éléments rps feront leur apparition sur le forum et de votre coté vous pouvez relancer vos intrigues, votre diplomatie, pour continuer à faire vivre le jeu.

Concernant les "chevaliers de la lumière" vous ne pourrez commencer à les contacter qu'après la résolution du tour 1.

Revenir vers « Les apatrides »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité