Bienvenue sur le forum, en cas de problème contacter un administrateur ici

Kelkalor VII - une pause avant la reprise

Modérateur : Modérateur public

Avatar de l’utilisateur
Lord Vodrebka
Messages : 1700
Inscription : 11 août 2016, 18:31

Kelkalor VII - une pause avant la reprise

Messagepar Lord Vodrebka » 25 août 2019, 23:24

Bonsoir,

Il y a une semaine lors de mes remerciements à l'issue du sixième opus de Kelkalor, je laissais planer le doute quant à l'avenir de Kelkalor et sa poursuite dans un avenir proche.

J'ai entendu vos très nombreux avis pour une poursuite l'an prochain, j'ai également entendu ceux des rares m'incitant à faire une pause.

J'ai toujours refusé de faire une pause considérant que c'était préjudiciable aux suites.
Kelkalor fonctionnant par trilogie, j'estimais également qu'on ne pouvait faire de pause au sein d'une trilogie et les différentes équipes d'organisations m'ont toujours suivi sur ce point.

Maintenant celle concernant Glaurung est terminée, et pour la première fois je considère qu'il faut avoir conscience que le désir ne suffit pas à la faisabilité.

Voilà deux trilogies que Kelkalor évolue dans le même espace avec les mêmes pays, les mêmes leaders. Il faut rebattre les cartes et ce n'est pas possible en quelques mois.

En termes d'organisation j'ai quelques règles. Les actions rps des joueurs ont des conséquences rps sur le gn pas en inter-gn, et on doit lancer les inscriptions à la mi-octobre au plus tard.

Avec ce que je prévois pour Kelkalor je ne me vois pas dans la capacité de vous proposer quelque chose de construit avec pour objectif de lancer les inscriptions dans deux mois.

Je veux revoir beaucoup de choses. Regrouper les différentes informations du Lore et l'enrichir grâce aux référents.

Par exemple il n'y a jamais eu de vérité absolue sur Kelkalor, c'est beaucoup trop simple. Cela manque de profondeur. Je n'ai jamais imaginé un jeu de rôle avec une vérité intangible.
Si vous regardez nos religions dans la vie réelle chacune va avoir sa propre vision du monde et au sein même des religions se trouvent différentes interprétations de divers sujets.
Regardez chez les chrétiens : il y a eu le docétisme, l'ébionisme, le diophysisme, le monophysisme etc.... des noms qui ne disent plus rien à personne mais qui s'ils s'avaient été vus comme des éléments de Lore par des esprits simples auraient été traités "d'incohérence".

Il faut donc mettre au clair cette richesse dans Kelkalor qu'est la diversité des cultes, des informations vérifiées ou invérifiables sur les races primordiales tout en permettant à chacun de s'y retrouver et il faut refaire tous les livrets de peuple après 6 opus.

Cela demande du temps, beaucoup de travail, de l'organisation et je sais pouvoir compter sur les référents pour ça ils n'attendent que ça.

Je souhaite aussi remettre à plat les règles pour qu'elles soient plus simples d'accès et adaptées au futur scénario. Vous êtes nombreux à vous être portés volontaires pour les règles et tous les volontaires seront associés à leur réécriture. On a le temps alors autant en profiter pour faire quelque chose de bien avec l'aide de nombreuses personnes.

Et puis surtout il faut que je prépare ce scénario. Après avoir pris une année de repos en ne m'occupant que de la partie bgs et référents, je souhaite me remettre au travail pour l'écriture d'une nouvelle trilogie.
Un scénario que j'imagine bien volontiers dans le nouveau monde après une ellipse de 10 ou 15 ans avec des colons des pays de Tannissie et ailleurs justement dans cet esprit de rebattre les cartes.

Pour toutes ces raisons je ne me vois pas dans la capacité, malgré les nombreuses demandes, de faire un opus l'année prochaine.

Mais soyez rassurés, il y aura bien un Kelkalor VII, même si c'est à l'été 2021 et même si hélas je sais très bien qu'une pause signifie souvent la perte de joueurs qui seront allés sur un autre GN entre temps.

Toutefois même si Kelkalor est le produit phare des Jeux de la Géhenne, rien n'empêche l'association de faire autre chose.

Cette année c'est Garance qui s'était occupé du scénario pour que je puisse prendre le repos que je n'ai pas pu prendre l'an passé.

Et vous avez été ravis du travail accompli.

On a eu un temps dégueulasse et vous êtes tous restés, comme c'est toujours le cas sur un GN réussi, et comme ça toujours été le cas sur Kelklor, car vous avez eu de quoi vous occuper largement.

Et bien peut-être que l'an prochain il y aura un GN organisé entièrement par Garance.

C'est en tous cas le projet que je vais soutenir auprès du Sénat en tant que président.

Ne pouvant organiser un Kelkalor pour l'an prochain, refusant de l'organiser dans la précipitation au vu de tout ce que j'ai à l'esprit et de tout ce que je souhaite faire avec votre aide, je vais soumettre au Sénat l'opportunité de donner enfin à Garance sa chance de mener à bien un projet que lui-même cogite depuis fort longtemps.

Pour l'instant il n'y a rien d'officiel, je vous informe simplement de ce que je vais proposer au Sénat.

Donc pour résumé Kelkalor VII 2020 non, 2021 assurément.

Ceci étant dit c'est maintenant l'occasion de faire un bilan personnel des six années écoulées.
C'est un bilan personnel puisque je ne peux parler qu'en mon nom si les mea culpa vous saoulent passer directement à la fin, c'est un pavé.

J'ai réellement apprécié mener l'organisation ou participer activement à l'organisation, selon les années, des différents opus de Kelkalor, car je n'ai pas toujours été le maître d'oeuvre et cela a toujours été dans tous les cas une affaire d'équipe. Un capitaine sans équipage ne va nulle part. (sauf s'il s'appelle Jack Sparrow).

Comme je l'ai dis dans mon mot de remerciements 6 opus ce n'est pas rien. Et c'est loin de s'arrêter puisque Kelkalor reprendra en 2021 (si le sénat est d'accord). Alors bravo, bravo à vous, il y a de quoi être vraiment fiers car cette réussite on la doit à vous, on ne la doit pas à moi, surtout pas à moi, mais bel et bien à vous et à tous ceux qui ont participé à l'organisation des six opus de Kelkalor.

Il y a eu deux trilogies. La première avec Damien de Thorn, est de loin ma préférée. C'est celle pour laquelle je me suis donné à fond, une trame que j'avais rédigé m'occupant des scénarios chaque année. C'était un commencement pour notre association et l'accomplissement d'une idée folle, retranscrire sur un GN un univers que j'avais créé pour du donjon et dragon.

La deuxième trilogie est celle que j'appelle la trilogie douloureuse. Elle a très mal démarrée car je n'ai pas voulu la créer pour vous ou pour faire suite à la première, ni pour continuer à donner vie à vos persos. Je l'ai lancée dans la douleur et l'amertume.
A cette époque lors de l'organisation du Kelkalor III, j'avais été hospitalisé pour une tentative de suicide et une bonne partie des organisateurs d'alors, mes amis, ont décidé pendant mon hospitalisation d'arrêter Kelkalor après le troisième opus.

Je ne pense pas me tromper en disant que je suis quelqu'un de fier, campant sur ses principes, extrêmement droit dans ses bottes, "à jamais idéaliste" pourrait-on dire et au lieu de chercher à comprendre, mon état psychologique d'alors n'aidant guère, j'ai préféré mater la rébellion, avec l'aide de Thierry qui deviendra ensuite président. Les séditieux ont été mis hors l'association et pour éviter que cela ne se reproduise vous êtes maintenant tous adhérents quand vous vous inscrivez à un gn de l'association.

Je voulais prouver que je pouvais continuer à faire Kelkalor mais ce ne fut possible que grâce à des gens comme Thierry, Aurore, Maxime, Olivier, Servane, Eric, Yanni, Jean-Vincent, et Jessica. On a ainsi pu faire un Kelkalor 4 mais je n'ai pas appris la leçon et cela a nuit au Kelkalor V.

Il y a des choses auxquelles je suis attaché dans Kelkalor, tel que je l'ai conçu, comme le fait que les dieux soient contemplatifs et surtout que l'action rp d'un joueur durant le wargame doit avoir des conséquences pour son personnage par les autres personnages ou lors du gn, mais certainement pas lors du wargame sur décision orga. Tout simplement parce que sur Kelkalor les joueurs font évoluer le monde, ils en sont les acteurs et c'est ainsi qu'on se retrouve au Lunian avec une ville renommée par les joueurs "Bourrinne-Rodolphe" et que ça passe....parce que c'est leur choix.... et que c'est ainsi qu'on fonctionne sur Kelkalor.

Et je n'ai pas su lâcher prise. Je ne fais pas parti de ces gens qui préfèrent le confort de l'abandon et de la lâcheté pour éviter les "prises de têtes" ou les situations conflictuelles. Je ne suis pas de ce bois là. Quand je ne suis pas d'accord je défends ma position.

Si les joueurs restent autant attachés à Kelkalor c'est parce qu'au delà de ma personnalité discutable ils savent reconnaître mon engagement auprès d'eux, ma loyauté envers eux pour toujours leur fournir un divertissement capable d'affronter les difficultés, les divisions, le temps pourri, et qui leur fait dire en partant "l'année prochaine j'amène du monde".

Kelkalor c'est ma seule réussite et c'est pour ça que je m'attache autant à faire plaisir aux joueurs à ce qu'ils prennent du plaisir sur notre GN.

Convaincu d'être dans mon droit pour les joueurs et de défendre une cause juste, je me suis obstiné à me défendre des accusations calomnieuses portées contre moi, sans argumentaire, lorsque le ressentiment est devenu trop fort et qu'il ne resta plus que cela pour se donner des raisons.

Un an après Kelkalor V, je suis fier de pouvoir dire que les Jeux de la Géhenne, ont su se tenir et ne plus faire de critiques à l'égard de ceux qui sont partis en cours d'organisation du cinquième opus afin d'enterrer la hache de guerre. Et parce que j'estime que Kelkalor V est passé, on a eu nos désaccords, il faut savoir passer à autre chose.
Et même si aujourd'hui encore il existe en face un fort ressentiment au point de trouver sur un jeu une pierre tombale avec mon prénom et l’épitaphe "mort étouffé par une fouée", je reste confiant sur le fait qu'un jour ces divisions seront derrière ces personnes que j'ai déçu.

Car en vérité si je dois chercher un coupable, le responsable de ces tensions avec l'ancienne équipe du Kelkalor IV, c'est dans une glace que je dois regarder. Et contempler cette tête de mule d'un autre temps qui s'attache à ses principes et ne s'abaissera jamais aux billevesées contemporaines.

Le poutounours auquel j'ai eu droit de la part des joueurs à la fin de ce sixième opus est la récompense de cette obstination à toujours vouloir donner le maximum aux joueurs, et à toujours vouloir agir pour leur plaisir quelles qu'en soient les conséquences.

La scission lors de l'organisation du Kelkalor V et la perte d'une partie de l'équipe du Kelkalor IV m'a obligé à me rappeler cela. A me rappeler que c'est pour vous que je me démène et que mes victoires ne se trouvent pas dans ma satisfaction personnelle mais dans les vôtres dans votre plaisir de jeu.

Alors avec ceux qui sont restés, et ils étaient nombreux, Olivier, Servane, Eric, Julien, toujours au rendez-vous, et ceux qui nous ont rejoint, Paulin (pour le site), Skander, Vanina, Thibaut, Garance bien sûr, nous avons fait Kelkalor V en dépit des difficultés. Ce ne fut pas le meilleur mais on a su encore une fois nous donner suffisamment pour que vous restiez jusqu'au bout et que vous reveniez presque aussi nombreux au Kelkalor VI alors même qu'on avait justement voulu réduire le nombre de participants.

240 participants (joueurs, pnjs et orgas donc) au Kelkalor V en dépit de la scission, 220 cette année....

Oui Kelkalor est toujours debout, écrasant les difficultés, triomphant d'elles.

Il y aura donc bien un Kelkalor VII mais pour lequel je veux faire mieux que me démener pour vous, pour votre plaisir comme je l'ai fais durant cette trilogie. Ce que je veux c'est également retrouver cette passion des origines quand j'ai créé Kelkalor, c'est passion dans l'écriture dans le fait de trouver une trame, une histoire à raconter. Parce qu'un nécromancien qui utilise sa magie pour obtenir des fidèles et devenir un dieu, ok...c'est classique y a un peu d'originalité sur certaines trames mais enchaîné sur un dragon qui veut dominer le monde....là ça s'essouffle. Je veux vous redonner de l'originalité.

Kelkalor VII aura lieu en 2021 pour que j'ai le temps de préparer ce projet avant de le présenter à tous ceux qui veulent participer aux réécritures nécessaires pour le mener à bien et à l'équipe d'organisation.
Mais en attendant j'estime également justifié de récompenser Garance qui a su vous rester fidèle jusqu'au boût, qui s'est dépensé sans compter comme un diable ces deux dernières années, qui a su me comprendre et m'aider à avancer en soutenant son projet, pour l'an prochain, au Sénat.

Pour finir je tiens à préciser que je ne suis pas un homme éloquent, j'ai mes défauts et je parle simplement. Peut-être certains trouveront-ils que j'ai trop parlé de moi. Peut-être est-ce même la seule chose qu'ils trouveront à me reprocher.
C'est un message personnel donc évidemment que je parle de moi. A partir du moment où l'on dit "sans Rodolphe, Kelkalor s'arrête" bien évidemment si je parle de Kelkalor je parle de moi et de mon vécu avec Kelkalor.
Mais je le répète rien n'aurait été possible sans les équipes qui furent avec moi. Rien n'aurait été possible si j'avais été seul.
J'ai une dette énorme envers Olivier, Servane, Eric, Garance, Julien, Thibaut D, Vanina, Thierry et Thibaut G qui nous ont rejoint cette année, envers les référents pour le Kelkalor VI.

Et même si personne ne semble vouloir me croire, un Kelkalor est tout à fait possible sans moi, j'ai voulu démissionner lors de l'organisation du Kelkalor V lorsque je me suis rendu compte que les tensions étaient trop fortes, c'est donc que je ne considère pas Kelkalor comme ma propriété sinon je n'aurai pas été prêt à le laisser en d'autres mains. Et cette année je n'ai confié pour la trame principale à Garance, nous nous répartissant le boulot pour cet opus.
On dit que Kelkalor c'est mon bébé....certes...c'est un bébé, mais un bébé qui a grandi grâce aux joueurs et aux différents organisateurs qui sont restés des kelkaloriens dans l'âme.

Gardez cela à l'esprit. Je ne suis qu'un élément d'une équipe et au vu des expériences passées lorsque j'étais en dépression (je vous rassure je vais mieux du coup je suis moins con, un tout petit peu), je suis pas forcément le plus stable.

Kelkalor est à vous, pas à moi.

Nous avons la chance d'avoir depuis six ans une magnifique communauté, un discord très vivant avec des dizaines de joueurs connectés dessus et qui s'expriment, jouent, débattent, échangent les conseils en ce qui concerne le craft d'objets ou de costumes. Cela ne se trouve pas partout. C'est même rare.

Kelkalor c'est devenu une famille.

Pour finir pour ceux qui ne peuvent pas attendre 2021 pour un Kelkalor, l'idée a été lancée d'un réveillon de la Saint-Sylvestre entre kelkaloriens, on en discute sur le discord pour trouver un lieu et on lancera sous peu un formulaire pour voir qui est intéressé.

Cela permettra de se retrouver entre kelkaloriens, et d'échanger des anecdotes, histoire de patienter en attendant Kelkalor VII.

Rodolphe
Lord Vodrebka
Président fondateur des Jeux de la Géhenne
Grand architecte kelkalorien
Ma vie est un interlude entre deux Kelkalor
Avatar de l’utilisateur
Marie-Aliénor
Messages : 4
Inscription : 27 juin 2019, 23:08

Re: Kelkalor VII - une pause avant la reprise

Messagepar Marie-Aliénor » 25 août 2019, 23:47

Je suis très fatiguée donc cette réponse va être brève, mais sache que je suis contente de voir que tu t'accordes cette pause tant méritée. D'autant plus que je pense sincèrement que Kelkalor ne pourra que mieux se porter si tu te laisses le temps de le travailler selon ton besoin.

Personnellement, cette année j'ai pris une sacrée leçon dans la tronche : il n'est jamais bon de se surmener. Je pense que cela vaut pour tous, et que si ton esprit te guide vers cette pause c'est qu'elle te sera bénéfique. Derrière l'organisation Kelkalor se trouve des humains qui ont besoin de s'écouter, après tout.

Je pense qu'il n'y aura aucune inquiétude à avoir, car attendre un an, ce n'est franchement pas grand chose. Il n'y a qu'à voir l'attente pour Kaamelott, il n'empêche que les fans sont toujours présents. Pour Kelkalor, chaque année où de nouveaux joueurs font leur entrée, les retours sont tant positifs que 2021 gardera ses anciens et accueillir ses nouveaux, comme chaque année.

Quant au projet de Garance, j'ai hâte d'en découvrir plus. Cette année, je passe mon BTS et ma rentrée n'est que dans une semaine, donc je ne sais pas encore où j'en serais niveau charge de travail et niveau santé, mais je ferais au mieux pour soutenir si besoin.

Bonne fin de soirée !

Revenir vers « Annonces importantes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité