Bienvenue sur le forum, en cas de problème contacter un administrateur ici

Proclamation officielle du Kaiser

Modérateur : Modérateur public

Georg
Messages : 11
Inscription : 29 janv. 2017, 14:34

Proclamation officielle du Kaiser

Messagepar Georg » 11 nov. 2017, 18:13

Une proclamation déclamée par le Kaiser devant le peuple de Ksach, affichée, lue par crieurs et envoyée à tous les services protocolaires de la Tanissie.

RP :
Nous, Totenkopf 1er, Kaiser d’Ost Reich, Duc de Ksach et Comte de Meiningen, Nous exprimons publiquement en ce jour afin d’exercer un droit de réponse au Dauphin d’Altérak, Legharan d’Altérak.

Votre légitimité n’est en rien reconnue par la couronne Ksachienne au titre de Duc de Ksach. Nous sommes titulaires dudit titre par nomination de mon prédécesseur, le Kaiser Wherner.

Ceci étant dit, Nous tenons également à mettre au clair les allégations de renoncement au titre d’empereur de Tanissie dudit Dauphin.

Il se trouve que sieur Legharan parle sous le coup de l’empressement et de l’avidité. Pressé de sauter sur un trône qui n’est pas le sien, pas plus que le nôtre, pour le moment. Avide de s’emparer des pouvoirs d’un empire bâti sur des mensonges. L’empressement avec lequel il se permet de rendre publique une correspondance privée avec l’Empereur Gauchier sans connaitre l’intégralité des paramètres, et en déformant son contenu à des fins partisanes prouve son manque de recul, et son ignorance des enjeux réels.

Mon père, le défunt Kaiser était un homme complexe. Un homme ayant fait le meilleur, tout comme le pire. Après son décès, il Nous a incombé de réparer ses erreurs. À commencer par son alliance avec la perfide Jeanne, traitresse et agent du Glaurung. Il Nous est revenu, à Nous, et à Nous seuls, de faire tomber la dragonne qui s’apprêtait à éliminer les dirigeants de ce monde. Il Nous est revenu, à Nous et à Nous seuls, de faire un pas vers l’Empereur Gauchier, afin de trouver une solution politique à la guerre entre le Reich et Sartak, qui a fait tant de morts.

Il est revenu à Legharan, et à lui seul, d’extirper des éléments d’une correspondance, qui ne lui était pas destinée, hors de leur contexte, pour tenter de s’emparer du pouvoir, alors que sa nation est en proie aux troubles et au chaos, alors même que le monde s’apprête à sombrer sous les coups des races anciennes et maléfiques. Il en sait quelque chose, jusqu’à récemment, il n’était qu’un vampire maléfique, promis à une représentante des suceurs de sang.

Mais je vais expliciter les choses plus clairement, en mettant à la disposition du monde la copie d’un texte. La lettre du fondateur de l’Empire de Tanissie, la lettre qui explique à tous la vérité sur le système politique dont Legharan se prétend l’héritier.

Extrait issu de la correspondance du fondateur de l’Empire de Tanissie, Yougounoul.

“a mon arrière petit-fils bien aime, julien, mon heritier imperial.

mon cher julien, je vous ecris ces mots car lorsque vous les lirez je serai allonge sur mon lit, simulant a l aide d'un habile poison ma mort. je ne serai en realite qu en sommeil.
je vais faire ceci pour vous ceder le trone apres un tres long regne mais avant je dois vous expliquer certaines choses.

lorsque le chaos frappait le monde d'une violence inouïe depuis plusieurs siecles a cause d'une guerre dite d epuration menee par des druides fous qui avaient l intention de detruire les trois quarts de la population humaine les pretres de differents cultes ont ete réunis a Alterak a mon initiative afin d'appeler le secours des dieux.
politiquement c etait également l occasion pour moi de demontrer ma puissance afin de convaincre mes allies de devenir mes vassaux dans le but de constituer la premiere nation imperiale continentale.

les grands pretres de plusieurs cultes sont venus, manwe, araushnee, tinnesal, amateratsu meme et egalement l unique.


en ces temps la les pretres du dieu unique n avaient que des pouvoirs limites pour ne pas dire aucun qui ne soit pas comparable a une magie profane. ils etaient repartis en de multiples congregations chacune priant le createur, le fondateur, l'elu, et bien sur l unique mais les recits divergeaient sur certains points, les congregations fonctionnaient differemment les unes des autres. certaines voyaient la pretrise comme une fonction hereditaire, d autres liaient pretrise a feodalite et les pretres etaient les seigneurs de petites villes avec des suzerains qui en devenaient les responsables.

moi-même etant fidele de la congregation la plus influente, celle de l unique, j invitai donc les pretres de ma congrégation a participer a la ceremonie ainsi que des representants des autres groupes , tous etaient les bienvenus le but etant de rassembler un maximum de pretres de multiples confessions.
cet evenement reunit pas moins de cinq mille pretres de différentes confessions et leva le voile sur de nombreux mysteres.

les avatars de differents dieux apparurent
manwe était là, belle ou beau, grand, elance, il s agissait d un etre hermaphrodite à l'image des elfes, avec leurs oreilles etranges et leurs yeux semblables a ceux d un fumeur d herbe a pipes.
araushnee etait la, araignee répugnante et salissant de sa bave le bel autel que j avais fait construire pour la ceremonie.
amatereratsu, belle femme elegante, raffinee, portant une tunique de soie fine couvrant legerement un corps que l'on devinant nu en dessous.
morradin, un nain, c est la première fois que j en voyais, probablement le plus laid d entre tous du moins je l espere pour eux.

je n avais pas pu convaincre les pretres de tous les cultes de venir. j attendais des pretres de shrok mais on m avait informe que leur navire avait coule. les shiramas ne voulaient bien sûr pas m envoyer leurs prêtres, nous etions alors en conflit,

ce sont ces dieux qui se chargerent d appeler les dieux absents. tinnesal, al qayumm, shork, flanadg et vali, vinrent a leurs tours.

mes pretres, ceux du dieu unique et leurs coreligionnaires des differentes congregations etaient eblouis par la presence de ces dieux, mais egalement un peu jaloux.

puis les dieux entrerent les uns dans les autres, fusionnerent pour ne former qu'un. il etait impossible e quiconque de le regarder tant l'aura qui s en degageait etait eblouissante. il etait impossible de le comprendre et le son de sa voix etait assourdissant.

je sentis la chaleur de son corps se presser contre le mien et entrer violemment en moi.

je vis mon bras se durcir et se lever jusqu a ce qu'en ma main je sente la présente d'une poignée au bout de laquelle apparue une garde, puis une lame.
l etre de lumiere me dit qu il etait le createur du monde, que toutes ses facettes s etaient reunies pour qu'il se reforme le temps d'une vie, la mienne, afin que je sauve le monde du chaos.

et ce que je fis, grace a sa force et a sa puissance je terrassais mes ennemis sans qu'aucun de leur coup ne me blesse. je pouvais affronter des centaines d'adversaires sans perdre mon sang ni me fatiguer.

Apres une longue lutte mes allies et moi finirent par vaincre les druides et ceux qui s etaient faits abuses par eux, dont les shiramas.

L empire naquit sous mon impulsion et tous les peuples du continent furent unis sous une meme autorite pour connaître la paix.


mais je dois confesser deux grands crimes connus de personne :


le premier est que lorsque la paix vint, le dieu qui était en moi ne pouvait quitter mon corps qu'à ma mort. je devais me sacrifier pour le liberer et je n en avais pas envie. je voulais vivre.

un accord fut scelle avec les druides, ils devaient proteger l irminsul et en garder le secret en echange de l envoi de glands issus de cet arbre.


l irminsul est aussi nomme l arbre de vie, il est le premier arbre a etre apparu sur le monde, on le dit aussi vieux que l homme.

il est le lien entre le dieu qui a cee le monde et les fideles. petit a petit des branches sont apparues au fur et a mesure que les divinites sont apparues egalement.

ragnor von shirach le chef des druides de la secte des origines a pu vivre plus de 500 ans en se nourrissant régulièrement d'une soupe aux glands issus de l'arbre.

j ai propose aux druides vaincus, de leur accorder la vie sauve a la condition qu ils protegent l irminsul et surtout son secret et qu ils me fournissent regulierement en glands.

nul ne doit connaitre l existence de l irminsul ni encore moins de ses vertus, sans quoi il deviendrai un enjeu pour les ambitieux.

en échange des glands, argeleb, l ile sanctuaire ou se trouve l irminsul leur est donnee en territoire et nul impérial n aura le droit de s y rendre. de même qui nulle personne n aura le droit d en sortir pour eviter que le secret ne s evente.


j ai manque a ma parole, en refusant de me sacrifier, en gardant captif le dieu fondateur en moi pour avoir sa force, sa puissance, et utilisant l irminsul pour vivre eternellement.


le second de mes peches est d avoir laisse s etablir une religion d etat, le culte de l'unique.
ayant pris conscience que les pretres tirent leurs pouvoirs des dieux, les pretres des differentes congregations croyant en un dieu demiurge et en particulier ceux de la congregation du dieu unique, ont decide d unifier leurs congregations pour ne former qu une seule et meme organisation, l eglise du dieu unique.

le but etant de pousser les fideles a adopter des croyances communes pour developper un nouveau culte donnant un nouveau dieu et donc a ses pretres des pouvoirs.

l eglise sacre les empereurs comme protecteurs du monde, et les empereurs doivent leur soutien a l eglise pour qu elle accomplisse sa mission.


Nous nous sommes crees un nouveau dieu a l'image de l empire que nous avons forge.

aujourd'hui mon cher Julien je vous laisse avec ces secrets, j abandonne le trone, je me ferai passer pour mort et vous laisse le soin de me preparer une grandiose ceremonie en tant que fondateur de notre empire, ecoutez les conseils du saint pontife qui vous lit cette lettre et s occupera de la régence jusqu'a votre majorité.
Et une fois que la ceremonie sera terminee je sortirai de mon tombeau et partirai a la découverte du monde.




Nous tenons à disposition de tous les érudits de Tanissie l’orginal de cette missive. Il sera donné à tous de constater de la véracité de cette lettre, soit en envoyant une ambassade à Ksach, soit lors de la future réunion internationale.

La légitimité de notre règne repose sur nos conquêtes, nos actes courageux pour préserver la race humaine et notre foi indéfectible en l’Unique, créateur de toutes choses. Nous n’aurons de cesse de retrouver Yougounoul, et de mettre un terme à cette mascarade. Nous serons à n’en pas douter soutenus par notre église, l’IEV, qui bien que fondée dans des conditions troubles, n’est en rien responsable des agissements du fondateur de l’Empire de Tanissie. L’IEV a toujours agi dans l’intérêt des hommes, et pour celà, nous lui en sommes reconnaissants.

Nous avons proposé un compromis à Gauchier, pour ne pas avoir à ébranler le monde dans une lutte de légitimité pathétique, reposant sur des mensonges. Vous, Legharan, avez décidé de poursuivre une lutte inutile alors que le monde a besoin d’unité. Vous êtes le défenseur d’un monde verrouillé par les puissants, où votre église et votre Empereur se soutiennent mutuellement sans égard pour la mission qui leur a été confiée: défendre le monde contre le mal. Vous en porterez le poid sur vos épaules. Nous, Totenkopf 1er, Kaiser d’Ost Reich avons proposé d’arrêter ce jeu malsain. Nous proclamons haut et fort aujourd’hui que cette volonté est toujours la notre. Nous ne voulons pas de cet Empire de Tanissie érigé sur des contre-vérités, et renonçons à y prétendre tant que Legharan ne prétendra pas dicter au peuple Ksachien sa conduite. Il a perdu ce droit il y a bien longtemps, quand notre père se libéra du joug mensonger d’Altérak. Nous ne reconnaissons pas vos légistes, et vos petites manoeuvres sémantiques. Gardez ce qui vous reste de votre Tanissie, et etouffez vous avec. Pendant ce temps, votre peuple souffre, le genre humain souffre. Nous sommes souverains, et ne tolérerons aucune ingérence étrangère sur notre sol. Nous sommes l’Ost Reich, indépendant, fiers protecteurs du genre humain, rempart contre les créatures maléfiques, et nous apportons le souffle du changement.

Si des voix se dressent en Tanissie pour faire entendre le voeux de l’unité, pour rechercher un tant soit peu de protection en ces temps troublés, sachez que Nous vous entendrons, et que Nous vous soutiendrons. Demandez donc à votre Dauphin le restant du contenu de ma missive originelle à l’Empereur Gauchier. Vous y trouverez une offre généreuse afin de participer à votre protection. Vous y trouverez une main tendue au milieu des ténèbres.

Legahran, vous n’êtes pas Duc de Ksach. Et de part le mensonge même de votre héritage, vous n’y avez aucun droit.

Totenkopf 1er, Kaiser d’Ost reich, Duc de Ksach et Comte de Meiningen.
"Ah! mais qu'est ce que c'est que cette souche pourrie?"
Dernières paroles du Duc Von schletten en visite sur une exploitation forestière.

Revenir vers « Le duché de Ksach - Empire de l'Öst Reich »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité